Les hackathons dédiés à la santé, quelles avancées possibles ?

Le hackathon est un rassemblement d’informaticiens volontaires pendant plusieurs jours pour collaborer et mettre au point des programmes informatiques innovants.
Le hackathon porte essentiellement sur des objectifs axés sur la proposition de solutions informatiques (amélioration des logiciels existants ou création de nouveaux programmes).

Le domaine de la santé figure aussi parmi les différents centres d’intérêts de cette pratique. La forte pénétration des nouvelles technologies audiovisuelles dans le secteur sanitaire confirme, à elle seule et entièrement, cette théorie.

Les hackathons dédiés à la santé

Au cours des 2 dernières décennies, nous avons observé plusieurs hackathons dédiés à la santé.

Hacking Covid-19

Ce projet est l’exemple le plus proche et le plus en vogue actuellement. Il a été lancé par la communauté Hacking Health Camp 2020 sur http://hackinghealth.camp/ pendant la période du 29 au 31 mai 2020 pour contribuer à la lutte contre le coronavirus.

Les innovations portent principalement sur l’apport de nouveaux projets et sur la participation à des projets existants.

Les programmes partent évidemment des requêtes et des problématiques avancées par les personnels de santé.

Le plan établi pour le Hacking Covid-19 a été le suivant :

  • Une journée d’acculturation à l’innovation en santé (conférences et formations) ;
  • Deux jours de prototypage.

Vihack 2018

C’est le nom donné au hackathon lancé contre le SIDA par le CHU et le Corevih à Tours en France. Il a eu lieu les 29 et 30 novembre 2018.

L’objectif posé par les organisateurs a été d’inventer des solutions qui permettront de mieux prévenir et de mieux soigner la maladie.

Vihack 2018 a rassemblé des patients, des soignants et des informaticiens. 130 personnes d’horizons très variés se sont réunies pour cet hackathon.

Le déroulement du Vihack 2018 était comme suit :

  • Deux jours consacrés à la réflexion sur les thématiques identifiées par les personnels de santé (consultation à distance, usage des réseaux sociaux à titre préventif, notifications automatisées, etc.) ;
  • Des experts ont été consultés durant les deux jours de réflexion.

Les innovations apportées par les hackathons effectifs

Le Hacking Health Camp, à lui seule, compte aujourd’hui 152 prototypes fonctionnels et 19 startups y ayant émergé. Comme projets, nous pouvons citer :

  • Hypno VR : c’est une application d’hypnose par RV consistant à diminuer l’angoisse du patient avant et après une opération chirurgicale.
  • EMY : elle consiste à motiver les femmes dans le suivi des séances de rééducation du périnée à domicile. C’est, en effet, une sonde médicale de rééducation connectée à un smartphone à l’aide d’une application.
  • Senometry : c’est un logiciel d’intelligence artificielle aidant à mieux comprendre le cancer du sein. Il analyse les RCP de sénologie.

Conclusion

Les hackathons sont le fruit de participations volontaires à buts non lucratifs malgré les différents prix proposés aux vainqueurs. Ce type de rassemblements ont déjà porté leur fruit dans plusieurs branches de la médecine et ne cessent d’épater le corps médical.

Dans les années à venir, nous pouvons nous attendre à plusieurs tendances (la plupart déjà véhiculées par les hackathons passés) : suppression de la distance, suivis en permanence, nouvelles méthodes de traitement, accessibilité des informations, nouvelles pratiques de sensibilisation, etc.

Articles récents